Albin Michel, Science-Fiction, Thriller, Young Adult

172 Heures sur la Lune

Auteur : Johan Harstad
Catégorie : Thriller, science-fiction
Éditeur : Albin Michel
Collection : Wiz
Pages : 476
Note : 3.5/5

Quatrième de couverture

Des années que le sol lunaire n’a pas été foulé par l’homme. Pour Mia, Midori et Antoine, l’heure du départ approche… 
Alors que Midori y voit un ticket gagnant pour la liberté, loin de sa vie étriquée au Japon, pour Mia, c’est l’occasion rêvée de faire enfin connaître son groupe de rock et de devenir célèbre. Quand à Antoine, il ne souhaite qu’une chose : mettre autant de kilomètres que possible entre lui et son ex-petite amie. Mais ils sont loin d’imaginer que ce qui les attend sur la face cachée de la Lune est bien pire. Et dans l’immensité noire de l’espace, personne ne viendra les sauver…

Mon avis

C’est d’abord la couverture du livre qui m’a attiré puis l’originalité du synopsis, car oui avec ce livre on voyage sur la Lune. Quand même !

Ce que j’ai apprécié très vite dans le roman c’est le style de l’auteur, très agréable, fluide. Il nous met également des photos par ci par là dans le roman qui le rend encore plus prenant. L’auteur est arrivé à me faire passer des émotions sans aucun doute, j’ai ressenti une tension environ à la moitié du livre jusque la fin. Et même à certains moments, de la peur, que ce soit pour les personnages ou pour les évènements à venir. Dans les cent dernières pages, le rythme était intense et je n’ai pas pu lâcher le livre, ma curiosité était beaucoup trop forte.

L’auteur exploite bien son thème. Il connaît et nous fournit des informations sur les missions spatiales etc…Les descriptions ne sont pas longues et ennuyeuses, elles sont détaillées mais efficaces. 

Les personnages sont assez exploités du côté des adolescents, on rentre dans leur vie, on voyage un peu en Norvège, en France et au Japon. Ils ont tous des personnalités très différentes, cela dit je n’ai pas réussi à m’attacher à eux, ils n’ont pas su me convaincre plus que ça et c’est dommage. Du côté des astronautes, on ne sait pas grand chose d’eux et de leur vie et j’aurai aimé les connaître davantage avant le départ sur la Lune.

Ce qui m’a gêné également c’est que le voyage pour la Lune ne commence qu’à la moitié du livre et je m’attendais à ce que cela arrive plus vite. Il y a quelques longueurs au début et quelques passages où je me suis un peu ennuyé. La fin m’a rendu perplexe, c’est une très bonne fin mais j’aurai voulu en savoir un peu plus. 

Je pense que les amateurs de science-fiction comme moi aimeront cette histoire malgré les deux points négatifs que j’ai cité. Car ce livre est très prenant par son histoire, son originalité, et par les émotions qu’il nous fait ressentir. Ce ne fut pas un coup de coeur mais une bonne lecture. 

Si vous voulez voyager dans l’espace, aller sur la Lune et avoir peur, lancez-vous avec 172 heures sur la Lune !

Les + : l’originalité de l’histoire, l’angoisse que nous donne l’auteur

Les –  : les personnages pas assez exploités

Mélan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.