Fantasy, Lumen, Young Adult

Gardiens des cités perdues, un peu de magie !

Auteur : Shannon Messenger
Genre : Fantasy
Série : Gardiens des cités perdues (Tome 1)
Éditeur : Lumen
Pages : 517
Note : 5/5

Quatrième de couverture

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre.
La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à voix haute. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’Histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde.

Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ? Un premier roman baigné de magie, dont la fantaisie et le sens du suspense font des miracles, et où éclate le talent indéniable de Shannon Messenger. Un nom à retenir !

Mon avis

Ce tome me tentait depuis très longtemps et j’ai bien fait de m’y mettre car j’ai passé un super moment de lecture. Je comprends maintenant les personnes qui disaient que l’on plonge dans cet univers comme on pouvait plonger dans Harry Potter. Ce n’est pas la même chose du tout mais je suppose qu’on les compare car ce sont des univers magiques très bien menés, avec plein de choses à découvrir et on s’émerveille complètement. Il y a aussi l’école de magie Foxfire qui peut nous faire penser à HP mais elle a un fonctionnement totalement différent. Bref, la comparaison est normale c’est sûr mais cet univers à ses propres règles et il n’a rien à voir avec la saga de J.K Rowling, ici on parle d’elfes.

Tout d’abord, j’ai trouvé l’histoire bien menée et bien dosée tout au long du récit. L’action démarre rapidement et j’ai tout de suite eu l’envie de continuer et d’en savoir plus. On découvre des lieux magiques qui sont bien expliqués par l’auteur et on a l’impression qu’elle maîtrise parfaitement son univers.
Il y a déjà pas mal de rebondissements et de révélations dans ce premier tome, ce qui laisse présager une suite sympathique.

Concernant les personnages, je me suis attachée à plusieurs d’entre eux, surtout à Sophie (notre héroïne) qui a une personnalité qui m’a beaucoup plu, à Dex qui est un de ses meilleurs amis et enfin à son mentor en téléphatie. En général, j’ai trouvé que tous les personnages étaient bien exploités et intéressants, qu’ils soient maléfiques ou non. Leurs pouvoirs sont très différents, il y en a une multitude et il y en a certains qui sont originaux.

L’écriture est très fluide, simple mais efficace. Les pages défilent, c’est le genre de livre qui se dévore. Pour moi c’est un incontournable roman de Young Adult fantasy et je le conseille à partir de 9/10 ans selon le niveau des lecteurs.

Un petit coup de coeur ! Hâte de lire la suite !

Mélan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *