H2G2, un space opera à l’humour décalé

H2G2, un roman d'humour décaléAuteur : Douglas Adams
Éditeur : Denoël
Genre : Science-fiction
Nombre de pages : 1112
Note : 4/5

Quatrième de couverture

Comment garder tout son flegme quand on apprend dans la même journée : que sa maison va être abattue dans la minute pour laisser place à une déviation d’autoroute ; que la Terre va être détruite d’ici deux minutes, se trouvant, coïncidence malheureuse, sur le tracé d’une future voie express intergalactique ; que son meilleur ami, certes délicieusement décalé, est en fait un astrostoppeur natif de Bételgeuse et s’apprête à vous entraîner aux confins de la galaxie ?

Pas de panique !

Car Arthur Dent, un Anglais extraordinairement moyen, pourra compter sur le fabuleux Guide du voyageur galactique pour l’accompagner dans ses extraordinaire dérapages spatiaux moyennement contrôlés.

Mon avis

Cher ami lecteur, tu es en présence d’un véritable OLNI ! Comprendre Objet Livre Non Identifié. C’est un bloc regroupant l’intégrale, c’est à dire les cinq romans de Douglas Adams.

On suit les aventures d’Arthur Dent qui bien malgré lui, n’a d’autres choix que de quitter la Terre. Ce qui est bien avec Arthur, c’est qu’il est souvent paumé dans la vie extraterrestre de tout les jours. Faut le comprendre, Arthur c’est l’anglais moyen qui aime bien aller au pub et qui ne rechigne pas à regarder de temps en temps un match de cricket. De fait, on se sent moins seul à ne pas forcément tout comprendre quand les événements prennent une tournure surprenante. Ses pérégrinations vont l’amener à rencontrer des gens importants, pensez vous donc ! Il fera même un bout de chemin, accompagné du célèbre président du gouvernement galactique, rien que ça ! Monsieur Zaphod BeebleBrox, de son sympathique prénom, est un aventurier ancien hippie, bon vivant et escroc. Et c’est juste un personnage parmi bien d’autres acteurs dans le micmac général.

Ce livre est un maelstrom de situations cocasses, compliquées, consensuelles, constructives, complètement barrées. Le plus difficile est de s’y retrouver car l’auteur prend un malin plaisir à dérouter le lecteur.

L’auteur a beaucoup d’imagination. Il y a des rebondissements de situation imprévisibles et les technologies, les cultures extraterrestres sont toutes plus loufoques les unes que les autres. Il faut aussi s’habituer à des phrases plus longues que de coutume.

On peut ainsi dire que j’ai pris du plaisir à cette lecture. Par contre j’ai eu de plus en plus de mal à finir le livre. J’ai eu le sentiment que les tomes devenaient un peu moins bons au fur et à mesure. Lire la fin a été laborieuse et aurait été encore pire si je ne les avaient pas lus à la suite. 

Wolfdan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *