Comics

Deadpool – Il faut soigner le soldat Wilson

Scénario : Duane Swierczynski
Dessin : Jason Pearson
Genre : Comics
Page : 96
Note : 4/5

Quatrième de couverture

Vous saurez tout. Tout sur le passé de Deadpool, ses origines, sur l’escadron secret dans lequel il a milité aux côtés de Bullseye, Silver Sable et Domino. Mais on vous l’accorde, quand Deadpool raconte la vérité on peut douter de l’authenticité du discours !

Mon avis concernant ce Deadpool

Voila ce qu’on appelle un comics frais ! 😀 Deadpool c’est le gars sans prise de tête. Il ne fait pas dans la dentelle, a beaucoup d’humour et c’est jouissif. Cette histoire a l’intérêt d’être un bon point de départ si l’on veut commencer les aventures du héros déjanté.

Tout d’abord, L’histoire paraît simplette au départ. En effet nous retrouvons notre gai luron sommé de s’expliquer sur ses actions passées. Il n’as pas toujours fait dans la propreté et ça râle au gouvernement. Cependant on se pose vite la question de la véracité des événements au regard de ce que d’autres pensent des faits. Est-ce lui qui raconte d’énormes bobards ? D’un autre côté, peut-être a t-il été victime d’une machination ? Ou alors c’est ça ! Il n’a t-il tout simplement lui-même rien compris de qu’il lui est arrivé et il embarque le lecteur dans ses délires sans queue ni tête ! A moins que si on réfléchit…

Il faut bien dire que les apartés faites au lecteur sont savoureuses et font bien rire. A côté de cela, le dessin est dans la globalité assez simple mais pas non plus simpliste. Par contre on peut simplement regretter la manque de contenu, il faut dire même pas une centaine de pages à tendance à laisser sur sa faim.

En conclusion, c’est une belle découverte et je conseille ce comics à tous ceux qui ne connaissent pas Deadpool et veulent se plonger dans l’univers. 😉

Wolfdan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.