Drame, Fantastique, Le Livre de Poche

Les intrus

Auteur : Lauren Oliver
Genre : Fantastique, Drame
Éditeur : Le livre de Poche
Pages : 382
Note : 2/5

Quatrième de couverture

Le fortuné Richard Walker vient de mourir et laisse derrière lui un vaste manoir rempli de vestiges de toute une vie. Son ex-femme et ses enfants sont là pour récupérer l’héritage.
Mais les Walker ne sont pas seuls. Alice et Sandra, les anciennes résidentes, mortes depuis longtemps, sont liées à la demeure et s’éternisent dans ses murs. Elles observent la famille et s’expriment à travers le sifflement d’un chauffage, le grincement d’une marche ou le clignotement d’une ampoule.
Lorsque le monde des esprits va se heurter à celui des humains, de terribles vérités vont refaire surface et provoquer un véritable cataclysme.

Mon avis

La couverture et le résumé de ce livre m’ont interpellé parce que j’adore les histoires de fantômes. Mais je vous avoue avoir été déçue…je ne m’attendais pas du tout à ça, même si ce n’est pas une catastrophe.

On va suivre avec les différents points de vue les personnages, que ce soit la famille ou les fantômes, qui sont tous plus ou moins torturés. L’auteur explore énormément la psychologie des personnages, elle nous décrit bien leurs sentiments, leurs émotions et leurs souvenirs. Car dans ce livre on apprend à connaître tous ces personnages avec leurs souvenirs, surtout Alice et Sandra, les deux entités du manoir. De ce côté là, l’auteur maîtrise bien son affaire. Certains personnages sont attachants et mystérieux : pour ma part j’ai bien aimé Sandra et Trenton.
Le style de Lauren Oliver est assez original dans ce livre, j’ai trouvé que l’écriture était particulière mais qu’elle collait bien avec l’ambiance du roman.

Par contre, au niveau de l’intrigue je m’attendais à plus d’action, plus d’interactions entre les fantômes et les humains. Dans l’ensemble je l’ai trouvé un peu plate et j’attendais toujours qu’il se passe quelque chose d’énorme ou d’important. L’intrigue porte surtout sur les personnages et leur passé, certes il y a du mystère mais ce n’était pas suffisant pour moi.

Pareil pour l’ambiance, je m’attendais à une ambiance plus fantomatique, plus intrigante.
Il ne faut donc pas s’attendre à un roman plein d’action, où le monde des fantômes communique beaucoup avec le monde réel. Par contre si vous aimez les romans où l’auteur explore la psychologie des personnages avec le mystère de leur passé, leurs souvenirs, ce livre pourrait vous plaire.
J’ai quand même été un minimum intriguée car on apprend à connaître cette famille torturée, les Walker mais on apprend aussi ce qui est vraiment arrivé aux fantômes du manoir.

 » Mais les Walker ne sont pas seuls. Alice et Sandra, les anciennes résidentes, mortes depuis longtemps, sont liées à la demeure et s’éternisent dans ses murs. « 

Mélan

1 thought on “Les intrus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.