Quelques minutes après minuit, un roman puissant

Quelques minutes après minuit, un roman puissantAuteur : Patrick Ness
Éditeur : Gallimard Jeunesse
Genre : Fantastique

Nombre de pages : 368 pages
Note : 5/5

Quatrième de couverture

Depuis que sa mère est malade, Conor redoute la nuit et ses cauchemars. Quelques minutes après minuit, un monstre vient, qui apporte avec lui l’obscurité, le vent et les cris…Le monstre vient chercher quelque chose de très ancien et de sauvage. Il veut connaître la vérité…

Mon avis

Vous savez cette envie de lire absolument un livre en particulier ? Celui qui nous fait tellement envie qu’on ne peut lire que lui ? J’ai suivi mon instinct et je suis allée acheter très vite  » Quelques minutes après minuit « . Et j’ai bien fait. Puisque c’est un coup de cœur et je n’oublierai pas les émotions que j’ai ressenti.

C’était une claque émotionnelle. À tous points de vue. D’abord, j’ai trouvé l’écriture de l’auteur magnifique. Les mots sont simples mais puissants. L’auteur explore le thème de l’imagination de l’enfant et il ne prend pas celui-ci pour un idiot. En effet, il n’hésite pas à dire la vérité dans son récit. Il aborde le deuil, le chagrin et l’impuissance que les enfants (mais aussi les personnes en général) peuvent ressentir face à la maladie de leurs proches.

On suit donc Conor qui est un garçon courageux mais qui se sent terriblement seul. L’auteur arrive à nous faire ressentir tous ses sentiments. Il a une situation familiale très compliquée et même à l’école ça ne se passe pas très bien. J’ai adoré son personnage qui est ultra attachant et même si je n’ai plus du tout son âge, j’ai pu m’identifier très facilement à lui. 
Les personnages secondaires comme sa grand-mère ou sa mère sont eux aussi bien exploités. D’ailleurs, la relation entre Conor et sa grand-mère est très intéressante à suivre, il y a des moments forts. 

Le personnage de l’If, le monstre, est passionnant. J’ai aimé la relation entre Conor et l’If, entre colère, confidences et amitié. Il y a de nombreuses citations qui sont sublimes. C’est un roman qui marque par ses mots et ses personnages forts. Le côté fantastique avec l’If est très réussi, c’est visuel et on arrive clairement à imaginer les scènes ou le décor. 

De plus, les illustrations de Jim Kay ajoutent un effet indéniable sur notre lecture. C’est sombre, il y a une ambiance particulière et j’ai trouvé qu’elles collaient parfaitement à l’histoire. 

Bref un coup de cœur monstrueux, un livre qui ne paye pas de mine au début mais qui se révèle puissant au fil de la lecture. J’ai accroché dès le début et il s’est dévoré en deux traites. Ma lecture s’est terminée par une forte émotion, la gorge nouée et les larmes. Essayez-le ! Vous n’en sortirez pas indemnes. 

Mélan

One Reply to “Quelques minutes après minuit, un roman puissant”

  1. J’ai également apprécié que l’auteur n’enjolive pas l’histoire sous prétexte qu’elle est plus destinée aux enfants 🙂
    Un roman touchant, avec un personnage principal très attachant ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *