Dystopie, Fantasy, MSK, Young Adult

Red Queen, tome 1

Auteur : Victoria Aveyard
Genre : Fantasy, dystopie, young adult
Editeur : MSK
Nombre de pages : 444 pages
Note : 2.5/5

Quatrième de couverture

Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon.
Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. [Je m’arrête ici pour ne pas en dire trop.]

Mon avis

Ce livre a été une déception dans l’ensemble, j’avais surement de grandes attentes vu les très bons avis que j’avais vu sur la blogosphère et sur Booktube.

Tout d’abord, je n’ai pas accroché aux personnages. J’ai trouvé l’héroïne d’abord sympathique puis beaucoup trop naïve ensuite. Elle prenait des décisions que je ne comprenais pas du tout. Dans ce roman on est quand même en temps de guerre, où il y a des rebellions et cette grande naïveté m’a déçu.  Bref, ça m’a déjà fait pas mal lever les yeux au ciel. Ensuite, au niveau des deux personnages masculins, je ne leur ai pas trouvé particulièrement de charme non plus, dommage.
Concernant la fin, j’avais lu des chroniques qui disaient qu’il y avait un gros retournement de situation surprenant, pour ma part je l’ai vu venir bien avant. De ce fait, aucune surprise pour moi, j’ai trouvé tout ça prévisible.
Avec ces deux points négatifs, j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire et j’avoue que le sort des personnages m’importait peu.

Il n’y a pas que du négatif, le style de l’auteur est simple et se lit bien. C’est surtout l’univers que j’ai trouvé intéressant, il y a les Rouges d’un côté qui subissent, qui sont pauvres et de l’autre les Argents qui ont des pouvoirs magiques et qui sont riches.
Les pouvoirs sont variés et les scènes où ils montrent leurs talents sont intrigantes.
Ce tome est centré surtout sur les complots qui se mettent en place et il y a de l’action à plusieurs reprises.

Je n’ai pas été convaincue et ne sait pas encore si je lirai la suite. En tout cas, ce n’est pas une priorité, j’essaierai de l’emprunter.

Mélan. 

4 thoughts on “Red Queen, tome 1

      1. J’ai tenté l’aventure et je n’aurais peut-être pas du…
        Je retrouve les mêmes points négatifs que toi, la trop forte prévisibilité des événements fais que je me suis ennuyé une majeure partie de ma lecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *