Fantasy, Lumen

Shades of magic

Auteur : V.E Schwab
Éditeur : Lumen
Genre : Fantasy
Nombre de pages : 505
Note : 5/5

Quatrième de couverture

Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l’âme. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu’on s’y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l’a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.

Depuis cette contagion, il est interdit de transporter le moindre objet entre les univers. C’est malgré tout ce que Kell va prendre le risque de faire, histoire de défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, à commencer par le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait par ailleurs sa vie sans hésiter. Mais, à force de jouer avec le feu, il finit par commettre l’irréparable : il emporte jusque dans le Londres gris une pierre noire comme la nuit, qu’une jeune fille du nom de Lila décide, sur un coup de tête, de lui subtiliser. Pour elle comme pour lui – pour leurs deux mondes, à vrai dire – le compte à rebours est lancé. Un autre monde vous attend, là, de l’autre côté du mur… 

Mon avis

Voilà, j’ai enfin lu mon premier V.E Schwab ! Depuis le temps que je voulais découvrir l’auteur, on peut dire que j’ai bien fait car j’ai adoré cette lecture.

Je suis de suite rentrée dans cet univers car dès la première phrase, j’ai trouvé l’écriture de l’auteur addictive et très efficace pour emporter le lecteur. Les chapitres sont courts et sont divisés en plusieurs parties, un peu découpés comme des scènes de film et j’ai trouvé ça réussi et prenant. De plus, V.E Schwab arrive à nous donner envie à chaque fin de chapitre, envie de continuer pour lire le suivant encore et encore.

L’univers créé est abouti, très intriguant, rempli de magie (bonne ou mauvaise). Il reste pas mal de mystères, surtout sur le Londres noir, mais nous ne sommes qu’au tome un et j’ai hâte d’en savoir plus.

Ensuite, les détails nous sont donnés petit à petit, ce qui donne un rythme bien dosé. L’auteur arrive à nous rendre accro à son histoire.

L’histoire justement est trépidante, il y a de l’action et dans ce premier opus on rencontre déjà pas mal de personnages. Lila, Kell et Rhye ont tout pour me plaire. Ce sont des personnages intelligents, braves et ils ne prennent pas les mauvaises décisions. Il y a également de vrais méchants, bien sadiques d’ailleurs, à qui l’on doit de très bonnes scènes d’action. Celles-ci sont très visuelles, on s’imagine très bien les sorts lancés, les combats, le décor etc.

Enfin, même si la couverture fait beaucoup plus « jeunesse » que la couverture V.O, n’hésitez pas à vous lancer si vous aimez la fantasy. L’auteur n’a pas pitié de nous, ni de ses personnages d’ailleurs. Ils vont devoir surmonter pas mal d’épreuves, parfois même assez violentes. L’histoire principale est bien exploitée et l’auteur ne s’égare pas sur de la romance ou autre. Parfois, ça fait quand même du bien.

Bref, à découvrir absolument. Pour son univers magique passionnant, ses personnages attachants et l’écriture addictive. J’ai hâte d’avoir la suite entre les mains car j’en suis certaine, nous n’avons pas encore vu la moitié de ce que nous réserve cet univers.

Mélan

5 thoughts on “Shades of magic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *