Fantastique, PKJ, Young Adult

The Mortal Instruments, tome 1 : La Cité des Ténèbres

 

Auteur : Cassandra Clare
Genre : Fantastique
Éditeur : PKJ.
Pages : 570
Note : 5/5 Coup de coeur !

Quatrième de couverture

Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et, détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d’un seul coup !
Mais le pire reste à venir… Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et l’appartement complètement dévasté.
Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d’antiques forces démoniaques et la société secrète des Chasseurs d’Ombres… Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.

Mon avis

Livre que j’ai déjà lu il y a un peu plus de 3 ans. Je suis fan de la saga depuis pas mal de temps déjà, mais à l’occasion de la sortie du 6ème et dernier tome de la saga, je me suis enfin décidée à relire la saga entière, parce qu’ entre l’attente des sorties des tomes suivants j’ai oublié pas mal de trucs en route, et personnellement je trouve qu’il n’y a rien de mieux que de la relire du début pour enchaîner ce dernier tome qui promet d’être génial !
Ce livre est addictif !
Je suis complètement fan de l’univers créer par Cassandra Clare, de ces Chasseurs d’Ombres qui protègent les Mortels des Démons et autres Créatures Obscures.
Ces Chasseurs de Démon me fascinent, ce livre se lit tout seul, l’écriture est simple et fluide. On a qu’une envie : finir le livre le plus vite possible pour savoir la fin. Cassandra Clare parvient à nous entraîner dans l’univers des Chasseurs d’Ombres et des Créatures Obscures sans problème, je dirais même avec facilité.
Quand je ne peux plus lâcher un livre, ça ne signifie qu’une chose pour moi : c’est une saga à lire absolument !
J’adore le fait qu’on découvre ce monde à travers les yeux de Clary, c’est comme si nous étions entraînés avec elle. On découvre petit à petit ses origines, les mensonges qui entourent sa naissance et toute sa vie.
Une intrigue très bien ficelée, elle (l’auteure) nous mène où elle veut qu’on soit. On ne se doute pas une seule seconde de LA révélation finale de ce tome (qui nous bouleverse, voir même nous choque). Elle nous mène à la baguette, comme on dirait !
L’univers, l’intrigue, les personnages sont complètement maîtrisés par Cassandra Clare. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde !
Niveau personnage, je suis complètement sous le charme de Jace : j’adore son sarcasme, sa personnalité, il est juste énorme. Jace, le Chasseur de Démon super sexy, légèrement torturé, c’est l’homme de nos rêves ! En tout cas des miens ! (Bon certes il sait être casse-pied quand il le veut, mais c’est Jace, on ne peut pas lui en vouloir). C’est vraiment mon personnage coup de cœur de cette saga.
Mais, j’aime également vraiment tous les personnages, surtout les personnages secondaires comme Isabelle, Alec et Magnus, ce qui est assez rare pour moi (et je dois même avouer que j’ai un petit, tout petit, faible pour Valentin, le méchant de l’histoire).
L’héroïne Clary n’est pas « nunuche », elle n’hésite pas à foncer (parfois même tête baissée), c’est vraiment une héroïne agréable à suivre, fonceuse et surtout loyale.
Une fois le premier tome lu, on ne peut s’empêcher de dévorer les tomes suivants. Impossible de les lâcher !
Bref, tout ça pour dire que pour moi cette saga est une saga incontournable pour tous ceux qui aiment le fantastique.

Les + : Les personnages, l’univers, l’intrigue.
Les – : Aucun – !

Mallaury

« Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et, détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d’un seul coup ! »

1 thought on “The Mortal Instruments, tome 1 : La Cité des Ténèbres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.